Baromètre Métiers & Tendances – PRINTEMPS 2016


Notre baromètre est de retour avec un tour d’horizon de quelques tendances  observées récemment sur nos métiers…

CORPORATE – Large & Mid Caps

– Les recherches de CFO/ DAF restent actives y compris avec des projets de ruptures ou d’évolutions de modèles. Ceux-ci ayant tous des impacts profonds en termes de conduite de changement. Les Directions Générales renforcent leurs attentes sur les qualités managériales, de communication, de négociation et de pédagogie tant vis-à-vis de l’extérieur qu’auprès des collaborateurs internes.

– Des besoins ponctuels de fonctions centrales (Relations Investisseurs, Spécialistes RH et Comp & Ben …).

ASSET MANAGEMENT / PRIVATE BANKING

– Sans surprise le début d’année est calme, certains gels sont observés et les efforts redoublés des services de talent acquisition favorisent la mobilité interne en France et en Suisse;

– En Allemagne, le marché reste actif mais beaucoup des postes à pourvoir datent de l’hiver… avec la réduction des collectes un ralentissement dans le deuxième semestre ne serait pas exclu. A suivre…

– Toujours des besoins dans les fonctions Contrôle/Conformité.

– Immobilier: Beaucoup de fluidité dans les équipes commerciales, investissement et AM en gestion de portefeuilles immobiliers.

BANQUE D’INVESTISSEMENT, FINANCEMENTS & MARCHES

– Les infrastructures et énergies renouvelables se portent toujours bien et bourgeonnent avec le printemps! Cela concerne l’ensemble des acteurs : Corporate, Banques, Big Four, Fonds Infra.

– Les Banques se recentrent sur leurs métiers Core respectifs, pouvant entraîner des réductions voir des suppressions d’activités.

– Du coté des marchés l’activité continue de se resserrer, cf. le transfert ou la fermeture de certains desks Dérivés/Structurés.

– Les spécialistes en “Risque Premium” restent choyés, tout comme ceux du “Smart Beta” en stratégies alternatives…

M&A

– Des experts sectoriels restent toujours recherchés (Tech, FIG, Healthcare).

– Des équipes dont les effectifs doivent être capables de s’adapter aux fréquents “stop & go” des opérations. Les Senior Associate et jeunes VP, toujours aussi rares, sont très sollicités.

PRIVATE EQUITY

– Un secteur difficile à pénétrer pour les cadres bancaires expérimentés. Passé les 5 premières années d’expérience, les fonds préfèrent recruter des professionnels de l’investissement avec un track record établi. Des compétences opérationnelles de plus en plus valorisées pour continuer à créer de la valeur dans un marché toujours plus compétitif, in fine peu liquide mais qui reste ouvert.

CORPORATE BANKING

– La croissance encore soutenue du marché de l’affacturage créé des opportunités de renfort d’équipes tant sur la gestion de dossiers internationaux que du développement auprès de PME nationales.

– Malgré un contexte Asie défavorable et des parités Euro-Dollar complexes à gérer, les activités de Trade et cash management restent sources de recrutements.

– Les activités Cash Management et Trade Finance, logées pour certaines banques au sein de la BFI, restent un axe stratégique de croissance avec une activité en hausse malgré une très forte concurrence sur les coûts.

– Toujours très sollicitées, les activités risques et compliance sont renforcées y compris désormais sur les sujets de cyber sécurité.

ASSURANCE

– Une migration des équipes prestataires de conseil en management vers le client final est en cours pour le bonheur des consultants qui entrevoient des fleurissantes nouvelles perspectives.

– La pression sur le réglementaire n’arrête pas de monter… le point sur les sanctions après l’été!

CONSEIL

– Opportunités chez les grands clients finaux qui montent leurs propres cabinets internes de conseil pour attirer les meilleurs talents, permettre d’élargir les possibilités d’évolution et au passage renforce la compétition.

– Demande toujours soutenue dans les branches Finance et Risques.



NUMEROS PRECEDENTS:

BAROMETRE #3 – HIVER 2015/2016
BAROMETRE #2 – AUTOMNE 2015
BAROMETRE #1 – ETE 2015
© Copyright Vendôme Associés 2016