Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

« La tendance est à un nouvel équilibre fixe-variable »

Lors d’une table ronde à l’Agefi, quatre chasseurs de têtes – dont Denis Marcadet – échangent sur les recrutements et les politiques de rémunération dans les banques de financement et d’investissement.

Extrait:

“L’Agefi Hebdo : Comment se portent les recrutements dans la finance ?

Denis Marcadet, président de Vendôme Associés :

Le début d’année a été difficile, sans commune mesure avec celui de 2008. Peu ou pas de postes ouverts les deux premiers mois, attentisme – la réflexion prime – mais également opportunisme, avec une priorité accordée à la mobilité interne. Préalablement, fin 2008, on notait une boulimie de contacts, tout le monde rencontrait tout le monde, vu le nombre de personnes disponibles, sans suite. Début 2009, ce fut différent : une pause en quelque sorte, une période propice à la construction, et ce d’autant que certains marchés se comportaient bien. A compter de mars, on a pu noter une reprise, certes modeste, des entrées en relation, notamment pour le compte des banques françaises, avec un constat général : il y a toujours une place pour un candidat de valeur. Aujourd’hui, le bon début d’année sur certaines lignes métiers, comme ceux de DCM…, conjugué à la poursuite du renforcement de fonctions de risques contrôle, crée un appel d’air.

En revanche, côté financement, le marché de l’emploi est inexistant ; le gel des liquidités a conduit à l’arrêt des financements longs structurés de type projet ou actifs et les opérations à effet levier sont absentes. Le problème est pour les banques au réajustement des équipes dédiées. La profession fait face à un véritable […]”

Cliquez ici pour lire l’intégralité de l’article signé par Soraya Hacquani paru dans L’AGEFI HEBDO du 11 au 17 Juin 2009.Lors d’une table ronde à l’Agefi, quatre chasseurs de têtes – dont Denis Marcadet – échangent sur les recrutements et les politiques de rémunération dans les banques de financement et d’investissement.

 

Extrait:

“L’Agefi Hebdo : Comment se portent les recrutements dans la finance ?

Denis Marcadet, président de Vendôme Associés : Le début d’année a été difficile, sans commune mesure avec celui de 2008. Peu ou pas de postes ouverts les deux premiers mois, attentisme – la réflexion prime – mais également opportunisme, avec une priorité accordée à la mobilité interne. Préalablement, fin 2008, on notait une boulimie de contacts, tout le monde rencontrait tout le monde, vu le nombre de personnes disponibles, sans suite. Début 2009, ce fut différent : une pause en quelque sorte, une période propice à la construction, et ce d’autant que certains marchés se comportaient bien. A compter de mars, on a pu noter une reprise, certes modeste, des entrées en relation, notamment pour le compte des banques françaises, avec un constat général : il y a toujours une place pour un candidat de valeur. Aujourd’hui, le bon début d’année sur certaines lignes métiers, comme ceux de DCM…, conjugué à la poursuite du renforcement de fonctions de risques contrôle, crée un appel d’air. En revanche, côté financement, le marché de l’emploi est inexistant ; le gel des liquidités a conduit à l’arrêt des financements longs structurés de type projet ou actifs et les opérations à effet levier sont absentes. Le problème est pour les banques au réajustement des équipes dédiées. La profession fait face à un véritable […]”

 

Cliquez ici pour lire l’intégralité de l’article signé par Soraya Hacquani paru dans L’AGEFI HEBDO du 11 au 17 Juin 2009.

More than executive search, Career Design