"Les défis des directeurs de la communication"


Denis Marcadet intervient dans L’AGEFI HEBDO du 23 au 29 Juillet 2009.
“L’avis de…”
Denis Marcadet” président fondateur du cabinet de chasse de têtes Vendôme Associés.

“Les responsables des relations investisseurs sont très exposés”

Quels sont les profils les plus demandés aujourd’hui dans les fonctions de communication dans les banques?

Dans le contexte économique, notamment d’instabilité financière qui prévaut ces derniers mois, le poste de communication le plus sensible est celui de responsable de relations investisseurs. C’est aujourd’hui une fonction stratégique pour un établissement bancaire, intellectuellement passionnante, dont le titulaire, en première ligne face aux analystes financiers et aux grands clients, s’érige en véritable gardien du temple. Cette fonction très exposée, qui sous-tend, outre une disponibilité de tous les instants, un mental de marathonien et une maîtrise de soi exceptionnelle, devient un débouché naturel pour d’anciens analystes seniors, reconnus par le marché.

Les rémunérations de ces responsables des relations investisseurs dans les banquent bénéficient-elles donc d’un rehaussement?

Je tiens à rappeler que cette fonction incontournable est relativement récente. Dans le contexte actuel, pour un analyste sell side senior qui évolue vers ce type de poste, cela induit une baisse de sa rémunération globale, d’un tiers en moyenne. Mais selon l’environnement dont il est issu, cela peut aller jusqu’à 50% compte tenu des parties variables élevées que l’analyste percevait. Hors éléments annexes et intéressement/participation, le salaire annuel (fixe plus variable) se situe dans une fourchette de 150.000 à 250.000 euros.

Suivez le lien pour intégralité de l’article par Soraya Haquani.

http://www.agefi.fr/articles/Les-defis-directeurs-communication-1101184.html