"Bonus : les artifices des banques pour contourner les règles"


“Pour faire face à l’encadrement des bonus, les banques mettent en place de nouveaux éléments de rémunérations : rachats des parts différées ou augmentations de salaire fixe sont fréquents.

 

Extraits de l’article de Mathieu Pechberty paru dans “LA TRIBUNE” du 28 Octobre 2010.

 

[…] “Les profils recherchés sont ceux de responsables de produits structurés, des ventes, des spécialistes des matières première ou des pays émergents en Asie.

Pour décrocher ces talents, les banques sont prêtes à courber l’échine pour répondre à leurs demandes. Face aux règles du G20 qui interdisent notamment les bonus garantis au-delà d’un an, elles utilisent des nouvelles astuces. “En valeur absolue, les meilleures rémunérations ne baissent pas, mais leur composition a beaucoup changé“, souligne Marie Clark, du cabinet Vendôme Associés.

[…] Même les banques françaises, plutôt modérées sur les bonus, s’y sont pliées pour quelques cas. “Une partie des bonus a été réintégrée dans les salaires fixes”, ajoute Marie Clark. De fait, les banques ont ressuscité les bonus garantis sous une autre forme.”

 

 

 Pour l’intégralité de l’article, cliquez ICI pour accéder aus site de “LA TRIBUNE”.