Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

“Les chasseurs de têtes cherchent du renfort”

Depuis que le marché de l’emploi se redresse, les cabinets spécialisés dans “l’approche directe” étoffent leurs équipes.

Extrait de l’article de Soraya Haquani paru dans l’AGEFI Hebdo du 2 au 8 Juin 2011

“D’autres structures de recrutement dit « par approche directe » comptent aussi d’anciens banquiers parmi leurs consultants. Car dans le monde des finances comme dans celui de la chasse de têtes, le réseau et le sens du service apporté au client sont essentiels. Arrivé en 2008 chez Vendôme Associés, structure entièrement dédiée, elle, aux métiers de la finance, Sylvain Dorget, 33 ans, ne regrette pas du tout son choix de carrière vers la chasse de têtes, après avoir exercé huit années dans un fonds d’investissement et au département fusions-acquisitions d’une grande entreprise française. « En 2003, alors que j’assurais le suivi d’une participation sous LBO (‘leveraged buy-out’, NDLR) dont il fallait recruter le PDG, une chasseuse de têtes m’avait déjà sensibilisé au métier, raconte-t-il.

C’est ma rencontre avec Vendôme Associés, fin 2007, qui a été le déclencheur de ce choix de carrière : le profil du cabinet reste exceptionnel dans le marché à ce jour ! Et l’osmose entre nos valeurs a été immédiate : notre conception de la chasse de têtes allie connaissance des métiers financiers, capacité organisationnelle et psychologie. » Ce jeune recruteur passionné a pu facilement utiliser son vécu de financier pour le mettre à profit dans la recherche de cadres de haut niveau : « Ma connaissance opérationnelle élargie des métiers de la finance se double d’expériences au sein d’organisations de natures variées. C’est une valeur ajoutée indéniable pour les clients, comme pour les candidats. »

Cliquez ICI pour lire l’article dans son intégralité.Depuis que le marché de l’emploi se redresse, les cabinets spécialisés dans l’ “approche directe” étoffent leurs équipes.

    

Extrait de l’article de Soraya Haquani paru dans l’AGEFI Hebdo du 2 au 8 Juin 2011

 

“D’autres structures de recrutement dit « par approche directe » comptent aussi d’anciens banquiers parmi leurs consultants. Car dans le monde des finances comme dans celui de la chasse de têtes, le réseau et le sens du service apporté au client sont essentiels. Arrivé en 2008 chez Vendôme Associés, structure entièrement dédiée, elle, aux métiers de la finance, Sylvain Dorget, 33 ans, ne regrette pas du tout son choix de carrière vers la chasse de têtes, après avoir exercé huit années dans un fonds d’investissement et au département fusions-acquisitions d’une grande entreprise française. « En 2003, alors que j’assurais le suivi d’une participation sous LBO (‘leveraged buy-out’, NDLR) dont il fallait recruter le PDG, une chasseuse de têtes m’avait déjà sensibilisé au métier, raconte-t-il. C’est ma rencontre avec Vendôme Associés, fin 2007, qui a été le déclencheur de ce choix de carrière : le profil du cabinet reste exceptionnel dans le marché à ce jour ! Et l’osmose entre nos valeurs a été immédiate : notre conception de la chasse de têtes allie connaissance des métiers financiers, capacité organisationnelle et psychologie. » Ce jeune recruteur passionné a pu facilement utiliser son vécu de financier pour le mettre à profit dans la recherche de cadres de haut niveau : « Ma connaissance opérationnelle élargie des métiers de la finance se double d’expériences au sein d’organisations de natures variées. C’est une valeur ajoutée indéniable pour les clients, comme pour les candidats. »

 

Cliquez ICI pour lire l’article dans son intégralité.

More than executive search, Career Design