Baromètre Métiers & Tendances – ETE 2015


Baromètre Métiers & Tendances

Un tour d’horizon de quelques tendances observées récemment sur nos métiers…

CORPORATE – Large & Mid Caps

– Evolution des business model et transformations profondes à mener au cœur des entreprises : fort impact sur les fonctions Finance, par exemple dans les entreprises sous LBO, celles en phase de croissance internationale ou d’investissements en projets d’infrastructures. CFO en capacité d’impulser et piloter un projet de transformation apprécié.

– Renforcement des équipes marketing, adaptation des offres aux nouveaux usages et comportements client : Digitalisation.

– Besoin majeur de managers & gestionnaires au profil multiculturel dans des contextes de Joint Ventures et/ou des actions de croissance à l’étranger.

ASSET MANAGEMENT / PRIVATE BANKING

– Après une année 2014 axée front office, reprise nette des fonctions support : marketing, avec des vrais sujets de digitalisation, spécialistes RFP et Risques, sans oublier l’IT, enjeu de taille.

– Forte demande pour les analystes spécialisés, High Yield notamment.

– La concentration du marché n’impacte pas les acteurs français implantés à Bruxelles qui renforcent les équipes et diversifient leur clientèle. Au Luxembourg, les opportunités bourgeonnent tous fronts…

BANQUE D’INVESTISSEMENT, FINANCEMENTS & MARCHES

– Marché parisien très contraint avec des regroupements et recentrages (activités prêts et obligataires), du fait notamment d’un allégement des activités de financement longs consommatrices de capital. En découlent des mobilités internes, au bénéfice des fonctions d’accompagnement / support (crédit management, risques, domaines réglementaires…) et des métiers de flow business (lesquels sont en pointe !). Pas de création de poste, mais le commercial est à l’honneur. Malgré une bonne tenue des banques françaises en DCM et en ECM, peu de besoins externes exprimés.

– Risques, Sécurité Financière, Conformité, le renforcement continue – même les embargos et les sanctions créent des opportunités !

– Demande récurrente de « Quants Risques de Marché » expérimentés.

M&A

– Associés et jeunes VPs très courtisés en M&A, dommage souvent ils préfèrent de plus en plus le Private Equity ou le Corporate Development dans les grandes entreprises…

– Segment des Institutions Financières (FIG) actif.

PRIVATE EQUITY

– Du mouvement. Tout n’est pas visible : dans un marché de niche, très confidentiel, nombreux acteurs connus du monde de la finance développent leurs sociétés de conseil/investissement… De la mobilité coté Directeur d’Investissements/Participations.

– Les Fonds de dette, un micro marché en expansion, professionnels de la structuration de dette en BFI appréciés.

– Renforcement des fonctions support : conformité, contrôle financier…

– Intégration de gérants de la performance des participations.

CORPORATE BANKING

– Grands besoins sur les professionnels des services liés aux solutions de paiements : Trade, Cash Management, Affacturage, y compris les sujets monétique et mobile.

– Coté IT, les architectes et spécialistes Agile, toujours très recherchés.

– Banquiers conseil et Relationship Managers stable, hors trend.

ASSURANCE

– Impact très fort des transformations suite aux fusions et rapprochements des grands acteurs, priorité à la mobilité interne.

– Demande de consultants externes et experts sur des problématiques digitales, gestion actif/passif (ALM) et sur les métiers actuariels, fruit d’une pénurie structurelle, la croissance de la demande dépasse la vitesse de production…

CONSEIL

– Des filières sortent du lot : guerre des talents sur les métiers du risque et de la conformité, missions accrues dans les Financial Services sur les problématiques Finance & Risk et de réglementation (MiFid, Solvency…).

– Besoins exprimés aussi sur les enjeux liés à la transformation de la fonction finance, des organisations et de la performance opérationnelle des réseaux.

– Les profils « IT Risk Banque Assurance » sont toujours très recherchés.

© Copyright Vendôme Associés 2015