"Conférence de l’AFF : fundraiser, un mouton à 25 pattes"


Près de 300 consultants et responsables de levées de fonds dans l’enseignement supérieur et la recherche se retrouvent les 9 et 10 février 2011, à la 6ème conférence de fundraising de l’AFF à la Cité universitaire de Paris. Un lieu prestigieux pour fêter à cette occasion les 20 ans de l’Association française des fundraisers. Celle qui a ouvert la voie en France au métier de fundraiser définissait les contours de cette profession, encore nouvelle dans l’enseignement supérieur.

« Le bon fundraiser est un mouton à 25 pattes, assure Claudine Barla, du cabinet de recrutement Vendôme Associés. Au moment du recrutement je cherche plus une personnalité qu’un bon technicien. Car je considère que la technicité s’acquiert. Je recherche de la volonté de conquête, de la pugnacité, de l’optimisme, de la rigueur et de l’humilité chez les candidats. »

Cette approche très axée sur le profil est aussi dictée par le marché. Il existe encore assez peu de fundraisers de métier en France alors que la demande augmente dans divers secteur comme l’enseignement supérieur et la recherche mais aussi les ONG ou encore la politique. ” […]

Cliquez ICI pour lire l’intégralité de l’article d’Olivier Monod dans le site Educpros.fr.