"L’impossible retour des Français de Londres"


efc-FR


“3 Questions à Leandro LOPES “

Leandro Lopes répond aux questions d’eFinancialCareers sur la situation du marché de l’emploi en finance en France.

by eFinancialCareers.fr

N’attendez pas que les employeurs vous portent aux nues simplement parce que vous avez de grands noms sur votre CV , prévient ce consultant pour le cabinet de chasse Vendôme Associés à Paris.


Quid du recrutement dans l’industrie financière aujourd’hui ?

Depuis un an, les embauches ont graduellement été réduites, avec des impacts différents selon les lignes métiers. Pour les activités de financement, les recrutements ont baissé de 80 % voire sont gelés ; sur les marchés de capitaux, la baisse est d’environ 40-50 %. En revanche, pour les fonctions support et l’asset management, on constate l’effet inverse. Les Anglo-Saxons ont gelé les embauches en premier, assez brutalement, les banques françaises, elles, ont suivi doucement mais sûrement pour arriver aujourd’hui à une situation de quasi-gel.

Quels sont les secteurs qui recrutent toujours ?

Il y a encore de la demande pour les profils de sales en dérivés actions, les professionnels du risque, les fund managers et les spécialistes de la multigestion. Un bémol toutefois : aucune banque ne recrute actuellement activement . Cela dit, il est vrai que certaines banques et asset managers français sont prêts à profiter du contexte pour débaucher les meilleurs profils.

Recevez-vous plus de CV ou d’appels de Français qui ont perdu leur job à Londres et qui souhaitent rentrer à Paris ?

Oui, nous sommes beaucoup contactés par des professionnels qui ont perdu leur job à Londres, mais pas seulement des Français. À toutes ces personnes, j’aimerais donner un conseil : n’attendez pas que les employeurs vous portent aux nues simplement parce que vous avez de grands noms sur votre CV…


 “3 Questions à Leandro Lopes”